Questions fréquentes

Profitez des questions posées par d’autres utilisateurs et des réponses apportées par les spécialistes d'Isolava. Vous trouverez ici les solutions aux problèmes les plus courants, mais aussi des trucs et astuces qui vous aideront à obtenir un résultat optimal et vous feront gagner un temps précieux.

Les blocs de plâtre sont-ils porteurs ?

Non. Les blocs de plâtre s’appliquent dans des cloisons non portantes.

Peut-on appliquer les blocs de plâtre à l’extérieur ?

Non. Les blocs de plâtre s’appliquent à l’intérieur comme cloisons de doublage, de séparation ou de gaines techniques pour toutes sortes de réalisations : appartements, maisons, bureaux, bâtiments industriels, hôtels, hôpitaux…

De quelle longueur et de quelle hauteur peut être ma cloison en blocs de plâtre de 10 cm ?

Un mur en blocs de plâtre (10 cm d’épaisseur) peut avoir maximum 4 m de hauteur et 8 m de longueur. Si la hauteur est inférieure à 4 m, la surface totale du mur ne pourra être supérieure à 32m² (par exemple 2 m = 32/2 = la longueur du mur pourra être de maximum 16 m). Si la hauteur est supérieure à 4 m, la surface totale du mur ne pourra être supérieure à 25 m² (par exemple 5 m = 25/5 = la longueur du mur pourra être de maximum 5 m). Cette règle ne s’applique pas si la cloison croise une autre cloison. Attention, les cloisons supérieures à 4 m doivent être fixées par ancrage.

De quelle largeur peut être le joint entre la cloison en blocs de plâtre et le plafond en béton ?

Le joint doit être le moins large possible (maximum 2 cm – pas moins de 2 cm pour des blocs de 10 cm, pas moins de 1 cm pour des blocs de 7 cm). Le joint est ultérieurement rempli sur toute la largeur de mousse PUR.
Attention si le joint dépasse 2 cm, l’attestation feu n’est plus valable !

Puis-je monter ma cloison en blocs de plâtre directement sur mon sol fini (polybéton, carrelages…) ?

Non. Il faut d’abord monter un profilé U en PVC. A défaut, l’eau peut monter dans le mur par les plinthes (par exemple en nettoyant), même si la première couche est imprégnée.

Puis-je monter ma cloison en blocs de plâtre directement sur le support en béton (non poli) au rez-de-chaussée ?

Oui. En présence d’une cave ou d’un vide ventilé. A défaut, il faut d’abord poser du PVC ou du roofing.

Une cloison de doublage peu épaisse (5 cm – 7 cm) en blocs de plâtre, est-elle autoportante ou faut-il la fixer au mur existant ?

Une cloison de doublage ne peut (ne doit) pas être fixée pour éviter les ponts thermiques ou acoustiques. La cloison est autoportante (maximum 3 m de hauteur pour des blocs de 5 cm et 3,90 m pour des blocs de 7 cm).

Ma cloison en blocs de plâtre doit-elle être fixée à la maçonnerie / au béton ?

Non. Comme la cloison en blocs de plâtre n’est pas portante, elle ne peut pas être fixée. (Si la hauteur est supérieure à 4 m, voir « De quelle longueur et de quelle hauteur peut être ma cloison en blocs de plâtre de 10 cm ? »)

Est-ce suffisant si dans la salle de bains ou d’autres pièces humides, la rangée inférieure est constituée de blocs Hydro ?

La couche inférieure de la cloison en blocs de plâtre est toujours constituée de blocs Hydro. Dans les salles de bains et autres espaces humides, la cloison toute entière doit être constituée de blocs Hydro.